Test complet des enceintes SoundLink Mini II de Bose

La SoundLink Mini première du nom était une enceinte portable extrêmement populaire, grâce à la combinaison de sa modeste taille, un son convainquant et un design bien moulé. Mais elle avait bien des défauts, comme sa maigre batterie, et l’absence de microphone. Sur ce, arrive la SoundLink Mini II : elle gonfle sa batterie, ajoute un microphone, et globalement embellit l’enceinte. Mais avec une concurrence qui fait rage aujourd’hui, la SoundLink Mini II reste-t-elle un bon choix ?

L’avis de la rédaction

La Bose SoundLink Mini II en images

Bose SoundLink Mini 2 portable choix couleurVoir plus de photos

Notre test de la Bose SoundLink Mini II

La forme ne change pas depuis la dernière version de Bose : une silhouette rectangulaire et d’élégants arrondis. Sa taille, 18 x 5.8 x 5 cm comme son poids, 700g ne changent pas non plus. La majeure différence c’est le choix de coloris – très – limité à deux couleurs, noir carbone ou gris perle. L’enceinte est enchâssée dans un boîtier monocoque en aluminium, une grille en métal à l’avant protège les haut-parleurs. Il s’en dégage une impression de solidité grâce à la matière – difficile de battre l’aluminium niveau solidité –, mais surtout grâce au moulage de la coque qui inlassablement me rappelle les produits Apple.

À l’image des produits à la pomme d’ailleurs, si vous voulez bichonner et protéger au mieux votre enceinte, il existe des housses vendues séparément qui ajoutent un peu de couleur et une protection supplémentaire contre les rayures.

Connectivité et durée de vie améliorée

Sur le dessus, se trouvent les commandes standard : allumer/éteindre, volume, appairage Bluetooth et pour consulter le niveau de la batterie. Ce sont des notifications vocales qui vous informent quel appareil est connecté et quand la batterie va lâcher. Un indicateur lumineux apparaîtra après avoir pressé longtemps le bouton power.

Le bouton au centre vous sert à passer au morceau suivant (2 pressions), revenir au précédent (appuyez 3 fois), à décrocher si votre téléphone sonne et à passer d’un appareil à l’autre. Petite astuce rigolote, vous pourrez même utiliser Siri ou Cortana pour écrire vos messages ou appeler un ami via l’enceinte, sans naviguer sur votre téléphone : inutile mais vous êtes ici pour tout savoir sur la SoundLink Mini II, je délivre !

La portée Bluetooth de 9 mètres n’est pas dramatique sans être dans le top non plus (30 mètres pour la Megaboom de UE !)

Raffinement exclusif à la gamme des Mini, la SoundLink Mini II se recharge via une station d’accueil, soit un socle en plastique sur lequel vous n’avez qu’à poser votre enceinte. L’autonomie est améliorée depuis l’ancienne version, et passe de 8 à 10 heures.

Qualité audio, du Bose en somme !

Avec la réputation de la marque, difficile de ne pas avancer un produit irréprochable à ce niveau, logiquement indispensable pour une enceinte. Le son est toujours aussi riche et puissant. Les basses sont époustouflantes comparée à la taille de la SoundLink Mini II. Si vous cherchez un modèle qui « boome » (oui, j’invente des mots), surtout dans cette gamme de prix, ces enceintes sont pour vous. Pour d’autres, bien que les mids et les aigus soient illuminant de clarté et de précision, ils peuvent parfois être étouffés pas des basses trop présentes.

Elles sont aussi très puissantes et peuvent délivrer un son ample et tonitruant sans distorsions – jusqu’à un certain volume, on s’entend. Un seul petit défaut, le son est unidirectionnel quand d’autres arrivent à diffuser à son à 360° : peut-être pas une enceinte faite pour animer une grosse fête en extérieur.

Au final la SoundLink Mini II sonne comme des enceintes plus grandes qu’elles, et même parfois mieux : une performance que l’on peut attribuer au savoir-faire indéniable de Bose.

Voir l’avis d’autres utilisateurs

Les points forts et faibles de la Bose SoundLink Mini II

Avantages

  • Design élégant
  • Finition sans faille et solide
  • Un gros son pour sa taille

Inconvénients

  • Son unidirectionnel
  • Pas de protection contre l’eau
  • Ni NFC pour la connectivité, ni aptX pour le son
  • Relative faible autonomie

Conclusion

La SoundLink Mini II se place au milieu de la gamme des enceintes portables de Bose, entre la SoundLink Color, plus petite, plus mobile aussi, et la SoundLink III, plus imposante – les noms ne sont pas très évocateurs il faut dire. C’est donc une enceinte qui se place entre la portabilité et l’enceinte de salon : elle est nomade sans être tout terrain. Pour les cascadeurs, préférez la JBL Charge 2+ ou l’UE Boom 2.

Voir le prix